POLITIQUE Législatives : Martin Kabuya, le bâtisseur de Dibaya, grand favori pour un troisième...

Législatives : Martin Kabuya, le bâtisseur de Dibaya, grand favori pour un troisième mandat

Ancien gouverneur du Kasaï central, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga est candidat pour son troisième mandat à la députation nationale dans la circonscription de Dibaya. Et pour son deuxième double-brassard car, en 2018, il avait été élu à la fois député national et député provincial. Mais l’homme n’est pas qu’opérateur politique. Il est aussi un acteur social et économique de premier plan, depuis qu’il a décidé d’investir ses moyens dans la modernisation de sa ville de Tshimbulu. Une action saluée par tout le monde et qui lui vaut d’être considéré comme le bâtisseur du territoire de Dibaya. En pleine campagne pour les législatives nationales et provinciales du 20 décembre prochain, Martin Kabuya plane littéralement sur la campagne électorale où il fait d’emblée office de grand favori, lui qui, à trois reprises, a toujours été maillot jaune – premier de la circonscription.

Elevé au rang de ville depuis 2013, Tshimbulu, la grande cité du territoire de Dibaya, est demeuré, en réalité une bourgade villageoise. Mais un homme a décidé de sortir cette ville des oripeaux de l’arriérisme et de la placer sur les sentiers de la modernité : Martin Kabuya Mulamba Kabitanga. Fils du terroir, le député sortant de Dibaya et ancien gouverneur du Kasaï central a fait le choix d’investir ses moyens dans la construction d’un complexe hôtelier moderne.

‘‘Kabuya Lodge’’, un grand projet et un grand investissement dans l’immobilier, est en train de sortir de terre, sous le regard admiratif des ressortissants de Dibaya tout entier, voire de tout le Kasaï central. Il s’agit de la construction d’un grand hôtel à plusieurs étoiles qui aura plus de 48 chambres simples de 6m sur 6, 16 chambres mini-suites (chambre à coucher plus salon plus cuisine); 6 suites (chambre à coucher, salon, cuisine, balcon) et 2 suites présidentielles (3 chambres à coucher, salon, cuisine, bureau, balcon) ; 6 salons d’accueil et 1 salon d’honneur; un lounge bar ; une salle polyvalente de 500 places ; un restaurant de 200 couverts ; un night club ; une terrasse bar ; un espace vert à l’esplanade ; un bar billard autour de la piscine ; 4 guérites de sécurité ; 3 réception ; un parking de 50 véhicules ; une piscine.  

Kabuya Lodge, le complexe hôtelier de Martin Kabuya, en pleine construction à Tshimbulu.Photo : Finance-cd.com

Ses œuvres parlent pour lui

«Comme vous pouvez déjà le deviner déjà, c’est du lourd. Un projet qui pourra faire parler du Kasaï central, rayonner Dibaya, même booster le développement dans ce secteur comme le veut bien son initiateur, visionnaire doublé d’agent de développement Martin Kabuya Mulamba Kabitanga, l’aigle, l’incontournable et l’incontestable bienfaiteur au service de notre Territoire de Dibaya et de la deuxième ville du Kasaï Central, Tshimbulu», confie le journaliste Mabanga du média en ligne Satellite-info.

Pour ce plus grand investissement de l’histoire du territoire, M. Martin Kabuya a déjà créé des effets multiplicateurs avec des emplois directs et indirects. Outre la centaine d’agents qui travaillent sur le chantier, beaucoup d’autres gagnent des ressources en assurant le transport de 35 tonnes de matériels de construction ; l’achat sur place de 600.000 briques cuites à 200 FC rendus à la résidence au lieu de 150 FC (sur le marché) ; la fourniture de 10.000 tonnes de moellons en raison de 700 dollars par course de 12 mètres cubes ; et 25.000 tonnes de caillasses, sans oublier 15.400 sacs de ciment gris de 42,5% ; et 18.000 tôles ondulées. Autant dire l’impact socioéconomique de cet investissement alors qu’il n’est encore qu’à l’étape de la construction.

Dans Dibaya, par monts et par vaux, à travers forêts et savanes, Martin Kabuya est sur les routes des campagnes – et de la campagne électorale.Photo : Finance-cd.com

Ce n’est pas tout. C’est toujours Martin Kabuya qui a dépensé son argent pour construire des ponts sur la rivière Moyo à hauteur du village Kapombo, à Nkula vers Mansamba, et à Mbuyi vers Bitanda Tshisendela, afin de permettre à ses concitoyens de circuler sereinement et aux véhicules de transporter les marchandises en toute sécurité. A lors que la pluaprt de candidats traînent encore à Kinshasa, en attente des frais de campagne, Martin Kabuya est sur terrain. Il a d’ailleurs amené 50 lits d’hospitalisation ainsi que 15 lits d’accouchement pour ses les habitants de Dibaya qui sont ses électeurs, sans regarder à la dépense du coût de transport.

A Dibaya, Martin Kabuya fait le tour du propriétaire. Mais ses œuvres l’ont précédé et parlent pour lui. Numéro 62 à la députation nationale et 90 à la députation provinciale, aligné sur liste AFDC-Alliés, il assume également la coordination de la candidature du chef de l’Etat, son compagnon de lutte au sein de l’UDPS, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Mbuta MAKIESSE